Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

A Tolochenaz, la grogne est loin d’être éteinte

Les Tolochinois devaient poser les bases d’une vision communale de développement pour la zone industrielle. Sauf que les ateliers participatifs organisés cet été ne se sont pas tout à fait déroulés comme prévu. Au grand dam de certains.

27 oct. 2020, 17:43
A Tolochenaz, les pourparlers n'en finissent pas autour de la zone industrielle.

A Tolochenaz, il y a des choses qui semblent immuables, comme les tensions qui entourent l’avenir de la zone industrielle En Molliau. Lundi, lors du Conseil communal, il y avait pourtant de quoi être surpris. Opposants et partisans de Sud Village, ce plan de quartier refusé dans les urnes en février, ont parlé d’une seule voix pour exprimer leur courroux. La raison? Ils n’ont pas aimé que la Municipalité fasse l’impasse sur le troisième atelier participatif prévu durant l’été, afin de poser les bases d’une vision communale de développement concernant En Molliau.

A lire aussi : Tolochenaz rêve de remodeler sa zone industrielle qui défraie la chronique

Le ton avait été donné par une lettre ouverte envoyée aux membres du délibérant par Pierre Friderici et Gérard Robin, au nom de l’Entente villageoise. Une missive dans laquelle ils déploraient que le dernier atelier, qui devait être ouvert à des citoyens non...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias