Réservé aux abonnés

Après les feux de la rampe, les fourneaux et la bonne chère

Marc Salangros et toute son équipe ont repris les rênes de l’auberge communale Elle est restée fermée six mois.
08 juil. 2016, 00:14
Féchy, lundi 4 juillet 2016

Portrait Marc Salangros, nouveau tenancier de l'auberge communale de Féchy. Marc Salangros avec Baptiste Pernin (en noir), chef de cuisine



Sigfredo Haro Portrait Marc Salangros, Féchy

Jocelyne laurent

jlaurent@lacote.ch

Trois coups retentissent sur la scène de l’auberge communale entièrement rafraîchie et au décor méconnaissable: Marc Salangros, le nouveau patron de l’établissement, son chef Baptiste Pernin et le reste de la troupe entrent en scène. C’était le 1er juillet dernier. Le rideau de l’auberge communale avait été baissé six mois durant: Alain et Najia Germanier, après plus de 14 ans à la tête de l’établissement, ont mis un terme à leurs activités en décembre 2015.

Un patron comédien et acteur

Si l’on se permet de filer ainsi la métaphore, c’est ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois