Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Brigandage au XXe siècle à Morges: «On espérait des réponses»

Le quatrième auteur du violent brigandage survenu dans la pinte Au XXe siècle, à Morges, en 2015, devait être sur le banc des accusés ce mercredi. Absent, il sera jugé par défaut.

10 mars 2021, 19:00
Nicolas Sautebin et sa fille ont dû une nouvelle fois réactiver les souffrances de l'agression dont ils ont été les victimes en 2015. Mais pour l'ancien tenancier du XXe siècle, rien ne vaut la vie.

C’est déjà la troisième fois que Nicolas Sautebin et sa fille sont convoqués au Tribunal criminel, à Nyon, pour assister au procès de leurs quatre agresseurs. L’audience de ce mercredi n’a toujours pas permis de faire toute la lumière sur la sordide attaque dont ils ont été les victimes le 27 mars 2015 dans la pinte Au XXe siècle, à Morges, qu’ils géraient ensemble. Ce mercredi, le quatrième larron – les trois autres malfrats ont été jugés en juillet 2020 – ne s’est pas présenté face à ses juges et ceci pour la seconde fois. Il sera donc jugé par défaut. Son avocat Maître Xavier Oulevay a expliqué qu’il était «vraisemblablement du côté de Barcelone».

La procureure Ximena Paola Manriquez a requis cinq ans de prison ferme pour brigandage qualifié, notamment. «Son comportement, comme celui des trois autres coaccusés, est abject. La culpabilité du prévenu est très lourde. A l’instar...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias