Réservé aux abonnés

Ces Morgiens qui n’ont plus de quoi manger

La Municipalité souhaite débloquer rapidement un montant de 184 000 francs en faveur des associations locales à but social. Celles-ci font notamment face à un doublement des demandes d’aides alimentaires.

29 janv. 2021, 18:00
Les habitants sont beaucoup plus nombreux à se tourner vers les distributions de nourriture.

Elles sont 58, chaque semaine à Morges, à venir s’approvisionner en nourriture auprès de l’association morgienne La Halte. Près de soixante familles plongées dans la précarité, qui n’ont plus les moyens de subvenir seules à leurs besoins. Un nombre qui a doublé par rapport à 2019, lorsque la crise du Covid n’avait pas encore frappé la Suisse de plein fouet. Au sein de l’association œcuménique et caritative Saint-Vincent de Paul aussi, on a distribué, en 2020, deux fois...