Crash d'hélico: la Fédération vaudoise des entrepreneurs nomme cinq nouveaux administrateurs

Les cinq victimes du crash d'hélicoptère à Bart (Franche-Comté) le 2 octobre, membres du comité directeur de la Fédération vaudoise des entrepreneurs (FVE) ont été remplacées. Réuni mardi soir, le Conseil d'administration de la FVE a nommé cinq personnes pour prendre leur succession.

15 oct. 2014, 08:37
Le Conseil d'administration de la Fédération vaudoise des entrepreneurs a désigné mardi soir cinq nouveaux membres au Comité directeur.

Le Conseil d’administration de la Fédération vaudoise des entrepreneurs a désigné mardi soir cinq nouveaux membres au Comité directeur, informe l'organe dirigeant dans un communiqué. Ces nominations font suite à l’accident d’hélicoptère du 2 octobre, qui avait fait cinq victimes parmi lesquelles le président, un vice-président et un membre du Comité directeur.

Les nouveaux membres sont issus du Conseil d’administration et représentent les différents secteurs de la construction. Il s’agit de Philippe Musitelli, vice-président, Jean-Marc Demierre, Philippe Aubert, Baptiste Monnard et Michel Ducommun.

Composition de transition

Ils rejoignent ainsi Yves Nicolier, président, André Buache, vice-président, Cédric Frossard, membre, et Georges Zünd, directeur de la fédération. Cet organe stratégique de la Fédération vaudoise des entrepreneurs gardera cette composition de transition au moins jusqu’à la fin de l’année. En principe, Messieurs Nicolier et Buache auront terminé leur mandat en 2015 et le comité retrouvera une configuration à sept membres.

Sur le plan opérationnel, Jean-François Savary assume le poste de directeur ad intérim, en attendant le retour de Georges Zünd. M. Savary est également directeur de l’Ecole de la construction.

Les deux blessés dans le canton

Les deux survivants de l'accident du 2 octobre sont tous les deux de retour dans le canton de Vaud.

Atteints aux jambes mais hors de danger, Georges Zünd et Cédric Frossard doivent rester hospitalisés encore plusieurs semaines.