Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des objectifs sans étiquette politique

Système proportionnel en 2016: la tendance est aux listes d'entente plutôt qu'à celles de partis politiques.

19 févr. 2015, 00:01
data_art_8864342.jpg

jlaurent@lacote.ch

A Aubonne, l'introduction du système proportionnel pour élire le Conseil communal bouleverse l'équilibre qui prévalait jusqu'alors: l'organe délibérant était élu sur la base d'une liste d'entente, au système majoritaire. Ce changement, qui concerne les communes de plus de 3000 habitants, voulu par le peuple vaudois en 2011, entrera en vigueur lors de la prochaine législature. Et verrait l'entrée dans la course des partis politiques. A Aubonne, à ce premier bouleversement, s'en ajoutera un second si le projet de fusion avec Montherod, Saubraz et Saint-Oyens aboutit.

Des changements à venir qui ont stimulé les réflexions des autorités. Lors du Conseil communal de mardi, Nicolas Suter, par ailleurs président de la section Aubonne-Boiron du PLR, a souhaité prendre position au nom d'un petit groupe planchant sur la question de l'entrée en vigueur du système proportionnel. Il réunit des représentants des partis, des personnes sans étiquette et le président du Conseil communal....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias