Gastrovaud demande des allègements pour les auberges communales

Gastrovaud a écrit une lettre aux exécutifs communaux vaudois pour demander des allègements de charges pour les locataires d’auberges communales.

30 mars 2020, 14:43
Gastrovaud demande des allègements pour les restaurants dans des bâtiments communaux, comme ici l'auberge de Lavigny.

GastroVaud lance un appel aux communes du canton. Elle leur demande d’accueillir favorablement les demandes d’allègement de charges des locataires d’auberge et de restaurants communaux.

De simples reports ne suffiront pas, avertit l’association. Seulement des réductions significatives, voire des abandons, permettront aux locataires commerciaux d’éviter l’étouffement.

GastroVaud a ainsi adressé lundi une lettre aux Exécutifs communaux vaudois. L’association des cafetiers restaurateurs leur demande de trouver des solutions permettant aux auberges de surmonter cette période et de reprendre leurs activités au terme de la crise: «Il est certain qu’un locataire commercial aidé est un de moins à remplacer», écrit-elle.

Sur ses 1600 membres, GastroVaud compte environ 200 auberges et restaurants communaux, a précisé son président Gilles Meystre. Selon l’association, les mesures prises en faveur des entrepreneurs sont aujourd’hui largement insuffisantes. Ce ne sont que des mesurettes qui conduiront les entreprises à l’asphyxie le jour de la relance.