Hautemorges vote son premier taux d’imposition: les citoyens gagnants

Lors du deuxième Conseil communal de la commune fusionnée, ses membres ont approuvé l’arrêté d’imposition pour 2022, revu à la baisse par rapport à la convention de fusion.
12 oct. 2021, 11:38
Les débats du Conseil communal de Hautemorges ont eu lieu dans la salle du Conseil à Apples, au collège du Léman, lundi soir.

Les citoyens de Hautemorges sont fixés: 72,5, tel sera leur taux d’imposition en 2022, soit un impôt plus bas que celui qu’ils ont connu jusqu’alors – à l’exception de Bussy-Chardonney, en 2021, avec 72 points.

Jusqu’à la fin de l’année, les six localités de la commune fusionnée appliquent leur propre taux d’impôt, situé entre 72 et 74. Dès 2022, il sera donc harmonisé. 

La convention de fusion stipulait que le taux serait fixé à 74% sous réserve d’une modification des charges péréquatives. Mentionnant la bascule de 1,5 point d’impôt liée à la reprise par le canton, en 2020, de l’entier des charges de l’Avasad (Association vaudoise d’aide et de soins à domicile), la Municipalité a proposé un taux de 72,5 pour 2022. Le Conseil communal l’a suivie.

En outre, sur recommandation de la commission des finances, l’exonération accordée au premier chien d’une maison foraine a été supprimée. 

par Jocelyne Laurent