Ils affolent le radar à L’Abbaye et se font arrêter à Bière

Trois conducteurs ont été flashés respectivement à 158, 138 et 120 km/h sur la route en direction du Brassus, un tronçon limité à 80. Ils ont été interpellés peu de temps après. Deux des trois automobilistes sont domiciliés dans la région morgienne.
09 févr. 2021, 13:36
Le radar a flashé trois automobilistes quasi au même moment (photo d'illustration).

Trois flashs, trois excès de vitesse, un délit de chauffard, quasi simultanément. Samedi, vers 15h20, trois automobilistes ont trop appuyé sur le champignon sur la route reliant L’Abbaye au Brassus. La plus haute vitesse constatée était de 158 km/h (151 km/h après déduction) en lieu et place des 80 km/h autorisés à cet endroit.

Juste avant le passage de cet automobiliste, deux autres usagers qui circulaient dans la même direction ont été flashés à respectivement 138 km/h (132 km/après déduction) et 120 km/h (114 km/h après déduction), indique la police cantonale, ce mardi.

Permis retiré

Le contrôle s’effectuant sans poste d’interception, ces trois conducteurs ont été interpellés, peu de temps après, avec leur véhicule alors qu’ils étaient arrêtés à Bière. L’auteur de l’excès le plus conséquent, qui entre dans le cadre des infractions Via Sicura, est un ressortissant suisse de 25 ans, domicilié dans la région morgienne. Quant aux deux autres conducteurs, auteurs de délits, il s’agit de ressortissants suisses, âgés de 19 ans, domiciliés dans la région genevoise pour le premier et dans la région morgienne pour le second. 
 
Tous ont été acheminés dans les locaux du centre de gendarmerie mobile de Bursins. L’auteur du cas Via Sicura a été entendu en présence d’un avocat. Il a reconnu les faits et son permis de conduire lui a été retiré. Une procédure pénale a été ouverte auprès du Ministère Public. Quant aux deux autres usagers, ils ont été entendus. Le permis de conduire du conducteur genevois a été saisi.

Le délit de chauffard

Pour rappel, selon les dispositions de Via Sicura entrées en vigueur le 1er janvier 2013, il y a délit de chauffard lorsque la vitesse maximale autorisée a été dépassée:
- d’au moins 40 km/h sur les tronçons limités à 20 et 30 km/h 
- d’au moins 50 km/h sur les tronçons limités à 50 km/h 
- d’au moins 60 km/h sur les tronçons limités à 80 km/h 
- d’au moins 80 km/h sur les tronçons où la limite est fixée à plus de 80 km/h.

Le délit de chauffard est passible d’une peine privative de liberté d’un à quatre ans. A cette sanction s’ajoute une mesure du retrait du permis de conduire d’au moins deux ans sans compter la confiscation du véhicule utilisé qui peut être prononcée par l’autorité de jugement.