Réservé aux abonnés

"Je dois aller chercher en moi beaucoup de violence"

L'infâme Jean-Gabriel Cuénod passe de la radio à la scène. Rencontre avec Didier Charlet, l'homme qui se cache sous sa soutane.

03 oct. 2014, 00:01
data_art_8442036.jpg

"Hosanna! Dans la joie"

Théâtre de Beausobre/Morges

Sa 11 octobre/20h

www.beausobre.ch

aguenot@lacote.ch

Avec ses prêches ultra réac' et sa voix vicelarde, Didier Charlet, alias Jean-Gabriel Cuénod, est devenu un personnage incontournable de la radio romande. Désormais, il officie aussi sur les planches. Avec "Hosanna! Dans la joie", le célèbre diacre de Chastavel convie le public à une messe politiquement incorrecte et diablement jouissive. Une heure durant, on y chante, on y prie, on y danse, le tout au nom de l'ultra-libéralisme et de l'homophobie. Une horreur, qui caricature à l'extrême...