Réservé aux abonnés

Juste pour l'illusion

Le concours international Les Anneaux magiques se tient samedi avec cinq prestidigitateurs prometteurs.
07 août 2015, 11:15
data_art_6976607.jpg

dsandoz@lacote.ch

La télévision ou tous ces mondes virtuels rendus possibles par les ordinateurs ne viennent pas à bout de l'art ancestral qu'est la magie. "Ces transmissions d'images à distance sont peut-être bien la magie la plus folle que l'on ait imaginée, mais cela n'a pas tué la prestidigitation. Au contraire, certains spectateurs viennent rechercher un peu de vrai, du contact humain, des illusions qui se jouent sous leurs yeux, en direct" , constate André Ciocca, résident de Saint-Sulpice, un connaisseur indiscuté de la magie.

Ancien directeur d'une grande chaîne de textiles, il est ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois