Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'arène est morte, vive les reines

20 avr. 2015, 00:01
data_art_9041575.jpg

Orphelines de l'arène de Bussy-Chardonney où elle s'ébattaient depuis huit ans, les vaches de la race d'Hérens ont trouvé refuge à Yens. Si le village a accueilli dimanche l'une des deux seules manifestations du genre dans le canton, c'est à une toute jeune équipe qu'il le doit. Et force est de constater que pour une première, ce Combat des reines de La Côte fut plutôt réussi. Une cinquantaine d'éleveurs venus des cantons de Vaud, Fribourg et Neuchâtel ont ainsi répondu présent et près de 80 vaches ont croisé les cornes. Les stars de la journée avaient manifestement hâte de découvrir leur nouveau terrain de jeu, puisque dès le début des phases éliminatoires, elles ont régalé le public de quelques belles passes d'armes. Certains éleveurs prétendant que la bise qui a soufflé abondamment durant la compétition a réveillé les ardeurs de leurs sportives. DGO

Votre publicité ici avec IMPACT_medias