Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'essai historique de Julia Lovell reçoit le Prix Michalski

L'écrivaine britannique s'est vue récompensée pour son oeuvre portant sur la guerre de l'opium.

23 nov. 2012, 00:01
data_art_6589226.jpg

Pour la première fois en trois éditions, le Prix Jan Michalski de littérature a récompensé l'ouvrage d'une femme. L'historienne britannique, écrivaine et traductrice, Julia Lovell, a empoché 50 000 francs pour son livre intitulé "The Opium War - Drugs, Dreams and the Making of China". Après deux romans, c'est donc un essai historique qui se voit primé en cette fin d'année.

"Je trouve ce livre très intéressant, il allie tout ce que l'on veut retrouver: l'humour, la qualité littéraire, le plaisir de la lecture et mettre le doigt sur des faits importants." Fièrement, la présidente du jury, Vera Michalski-Hoffmann, a lâché ces quelques mots au sujet de l'ouvrage retenu à la suite des délibérations entre les sept juges, qui prennent en compte des oeuvres réalisées dans le courant des cinq dernières années.

La cérémonie a eu lieu jeudi à Montricher, dans les futurs locaux de la Fondation Jan Michalski pour...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias