Réservé aux abonnés

La choucroute du 1 er de l'an: "un passage obligé!"

03 janv. 2013, 00:01
data_art_6693595.jpg

Rien de tel qu'un repas consistant au sortir de la Saint-Sylvestre. A Gimel, la tradition veut que le 1 er janvier à midi, nombre de convives se retrouvent à table pour déguster une choucroute. "C'est un passage obligé!" sourit Stéphane Pichon, le président du Conseil communal et membre de la fanfare du village, organisatrice de ce traditionnel rendez-vous, qui existe depuis au moins cinq décennies.

Il paraît d'ailleurs, à l'entendre, que ce mets "passe même très bien" un lendemain de noce! Mardi au Café de l'Union, quelques notes distillées par la fanfare en fin de matinée ont directemen...