Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La commune doit revoir son plafond d'endettement

Les élus devront trancher une deuxième fois sur un montant réduit. Explications.

06 juin 2012, 00:01
data_art_6095801.jpg

La Municipalité de Préverenges aurait-elle eu les yeux plus gros que le ventre en soumettant, au Conseil communal en début d'année, un plafond d'endettement de 52 millions de francs, assorti de 26 millions au titre de plafonds de risques pour cautionnement pour la législature 2011-2016?

Pour Eric Golaz, chef du Service des communes et relations institutionnelles (SECRI), la chose ne fait aucun doute. " Si l'Etat refuse un plafond, c'est que celui-ci apparaît trop élevé par rapport aux ressources de la commune, à l'issue d'une analyse financière incluant trois éléments: les moyens financiers de la commune, les engagements et l'endettement actuel et les projets d'investissements... Je ne veux pas commenter ce montant, mais s'il a été rejeté, c'est qu'il est excessif", ajoute Eric Golaz . De fait, à l'image d'une dizaine d'autres localités vaudoises rappelées à l'ordre de même manière, Préverenges se voit contrainte de revoir sa copie , avec...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias