Réservé aux abonnés

La Confédération veut sanctionner

Le Canton n'aurait pas suffisamment imposé la géant brésilien Vale.
05 août 2015, 15:43
data_art_5765782

lmorel@lacote.ch

Vendredi 10 février, le Contrôle fédéral des finances rendait public un rapport dans lequel il épinglait le canton de Vaud pour ses carences dans le contrôle des entreprises étrangères exonérées d'impôt grâce à l'arrêté Bonny. Vendredi, "24 Heures" mettait au jour le cas de la multinationale Vale, dont le siège administratif est installé à Saint-Prex depuis février 2006. Selon le quotidien vaudois, le Canton n'aurait pas respecté les recommandations de la Confédération. Celle-ci signalait que la multinationale n'a pas entièrement respecté les conditions pour un renouvellement...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois