Réservé aux abonnés

La main remplacée par le net

L'atelier de reliure artisanale, qui célèbre cette année ses 40 ans, doit se réinventer. Le papier ne fait plus recette.

10 janv. 2013, 00:01
data_art_6710238.jpg

jlaurent@lacote.ch

"La société a été complètement bouleversée avec l'arrivée d'Internet" , lance Edouard Roch, à la tête de l'atelier de reliure artisanale de Ballens, spécialisé dans les revues techniques, éditées sur le plan international. " Cet événement a marqué un tournant et a eu pour conséquence la disparition d'une partie du papier. La plupart des éditeurs y ont renoncé pour ne travailler plus qu'avec le net. Depuis 2008, on a senti une nette diminution de notre masse de travail, notamment pour tout ce qui a trait à la reliure pour les bibliothèques" , relève le Ballensard.

"Il y a a...