Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La route du Lac continue sa mue entre Denges et Saint-Sulpice

Le lifting de la route du Lac se poursuit. La troisième étape de réaménagement de la route cantonale entre l’Avenue du Tir-Fédéral à Ecublens et la Venoge durera jusqu’en 2021.

04 juin 2019, 14:00
Les travaux comprennent notamment l'élargissement du pont sur la Venoge.

La route du Lac entre Lausanne et Saint-Prex poursuit sa mue. Depuis lundi, une nouvelle série de travaux a démarré afin, dans un premier temps, d’élargir le pont enjambant la Venoge entre Denges et Saint-Sulpice. Ce chantier comprend aussi la réalisation d’un giratoire au carrefour entre la route cantonale et celles de Vallaire et du Centre à la place des feux de signalisation.

ll ne s’agit pourtant que d’une première phase de travaux qui dureront jusqu’en 2021, indique le bureau de communication de l’Etat de Vaud dans un communiqué. Ils interviennent dans le cadre du réaménagement de la route du Lac (RC 1), sur l’entier du tronçon entre l’Avenue du Tir-Fédéral à Ecublens et la Venoge. D’une longueur de 1,6 kilomètre, il est emprunté chaque jour par une moyenne de 15 000 véhicules.

Des travaux à 20 millions

Pour les jours à venir, seul le tronçon entre le carrefour de Vallaire et la Venoge est concerné. Les travaux entre le carrefour de Vallaire et le Tir-Fédéral seront menés, quant à eux, dès l’an prochain et jusqu’en 2021. Ils comprendront la pose d’un revêtement phonoabsorbant, l’abaissement de la vitesse de circulation de 70 km/h à 60 km/h, la création de cheminements continus et sécurisés pour les piétons et les cyclistes ainsi que l’aménagement de nouveaux arrêts et voies réservées aux bus.

Le coût total des transformations s’élève à 20,75 millions de francs. Il sera réparti entre le canton (83%), les communes de Saint-Sulpice (12%) et d’Ecublens (5%) et cofinancé par le fonds fédéral d’infrastructures comme le chantier s’inscrit dans les mesures du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM).

Votre publicité ici avec IMPACT_medias