La Sauvegarde de Morges favorable aux Fonderies

09 janv. 2013, 00:01
data_art_6709497.jpg

Dans la dernière édition de son bulletin périodique, parue à fin 2012, l'Association pour la sauvegarde de Morges (ASM) apporte son soutien au futur plan partiel d'affectation des Fonderies. Appelé à régler l'avenir d'un site occupé notamment par l'ancienne usine Neeser, à l'est de la ville, entre les voies CFF et la rue de Lausanne, ce projet a donné lieu à un préavis, déposé également en décembre, par la Municipalité, après une mise à l'enquête en octobre.

 

"Mieux qu'une nouvelle station-service!"

 

Dans sa prise de position, l'ASM avoue certes " regretter la disparition des arbres qui peuplent aujourd'hui le terrain. Mais, à Morges, le manque de logements ne peut être comblé que par une densification." La situation de ces futurs immeubles, " proches d'arrêts de bus et du bord du lac, s'avérant, de plus, idéale pour de l'habitat. " Et l'ASM de conclure: " n'est-ce pas mieux qu'une nouvelle station-service?"

Pour rappel, le document, qui sera soumis cette année à l'aval du Conseil communal, prévoit d'affecter au logement 50 à 70% d'une surface constructible totale dépassant les 21 000 m 2 , répartie dans des bâtiments de 5 et 6 étages, dont 1000 m 2 réservés pour des appartements à loyers modérés. L'exigence de constructions répondant aux critères du label Minergie et la couverture minimale de 30% des besoins en eau chaude et chauffage par des énergies renouvelables, plaident également, selon l'ASM, en faveur du PPA. MR