Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Laurent Perroton signe pour 3 ans supplémentaires à Forward Morges

Laurent Perroton a prolongé de trois saisons son bail avec Forward Morges. L'entraîneur et directeur technique du club des Eaux-Minérales ne "pouvait pas" refuser cette offre.

06 janv. 2016, 08:42
Laurent Perroton restera à la bande encore un bout de temps à Morges.

C'est officiel. Laurent Perroton, l'homme fort du Forward Morges, a trouvé un accord avec ses dirigeants et a paraphé un nouveau bail de trois ans avec le club vaudois. Une preuve d'une confiance presque aveugle de la part des dirigeants morgiens. "Laurent a signé un nouveau contrat de trois ans en tant qu'entraineur de la première équipe ainsi que directeur technique du club, annonçait mardi soir le président morgien Stéphane Pasche. Si le club est comme il est actuellement, c'est en grande partie grâce à lui. Il incarne les valeurs du club et c'est un très grand professionnel. Il arrive à tirer le meilleur des joueurs quel que soit leur niveau grâce à ses qualités de dialogue et de motivation.  Avec sa signature, on pourra continuer sur des bases saines et solides le travail effectué depuis plusieurs années".

Car depuis fin novembre 2011, Forward évolue. La cause? L'arrivée du Français tout d'abord à la tête de la première équipe mais également au sein de l'organigramme du club en occupant le poste de directeur technique. Un poste qui lui a permis de mettre en place une nouvelle philosophie basée sur la formation. "J'avais fait des erreurs dans le passé, mais avec l'âge je me suis rendu compte qu'il faut être bien pour être performant, et je suis vraiment bien ici, relève Laurent Perroton. Je n'aime pas l'immobilisme. Mais ce qui me motive à Morges, c'est qu'il y a de nouveaux projets chaque année grâce au dynamisme injecté par ce comité jeune. La confrérie qu'il règne ici a été également importante dans mon choix. Il y a une ambiance de travail avec les entraineurs basée sur la confiance, le soutien et l'entraide, qui sont des valeurs inestimables de nos jours. Vivre de sa passion dans un contexte et des valeurs que tu préconises, je ne pouvais pas dire non."

Votre publicité ici avec IMPACT_medias