Réservé aux abonnés

Le divorce est consommé avec Arvinis

Lors de l’assemblée des Vins de Morges, son président est revenu longuement sur «l’affaire» Arvinis-Divinum.
12 mars 2017, 23:03 / Màj. le 13 mars 2017 à 00:01

«Arvinis-Divinum, voilà un chapitre de cette année 2016 dont je dois absolument vous faire l’épilogue», a relevé le président de l’Association pour la promotion des Vins de Morges, lors de l’assemblée à Aclens, vendredi. Et Félix Pernet de revenir sur les étapes d’un divorce pas toujours harmonieux avec PHF Production, société des époux Fehlmann qui ont créé Arvinis à Morges.

Un récit qui est intervenu à moins d’un mois de l’ouverture de Divinum, nouveau salon des vins à Morges, en présence de Richard Chassot, créateur de cet événement en l’honneur de la dive bouteille. A qui les Vins de Morges...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois