Réservé aux abonnés

Le Gruyère n'aime pas les robots

Trois producteurs de lait qui utilisent un dispositif de traite en continu devront s'en séparer dans dix ans.
07 août 2015, 10:51
data_art_6700541.jpg

jlaurent@lacote.ch

Le 2 juillet dernier, le couperet tombait: l'assemblée des délégués de l'Interprofession du Gruyère (IPG) décidait d'interdire l'utilisation du robot de traite pour une traite en continu (24h sur 24) dans les exploitations de la filière du Gruyère AOC. En cause, une qualité de lait non optimale et le risque d'obtenir des fromages rances, en raison d'intervalles de traite trop rapprochés. Désormais, tout nouveau robot de traite pour une traite en continu est interdit. Un moratoire de dix ans est accordé aux neuf producteurs de la filière actuellement en possession d'un tel r...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois