Le roi de la pétition porte le débat sur le web

Le célèbre pétitionnaire Kyril Gossweiler a constaté un manque de débat citoyen dans les conseils communaux. Le Buchillonais a conçu la plateforme numérique action-commune.ch pour y remédier.
28 févr. 2017, 08:09
Kyril Gossweiler présente son site à Raymond Chatelan, maître chien policier à la retraite et conseiller communal à Buchillon.

A Lausanne, Kyril Gossweiler est connu comme le loup blanc. Les employés au service courrier de l'administration de la commune se sont arrachés les cheveux devant l'afflux de pétitions lancées par celui qui habite aujourd'hui Buchillon, 11 pétitions rien qu'en 1999.

Toutes ses demandes ne sont pas restées sans effet. Sa «pétition pour les nounours» est à l'origine de la présence d’une peluche dans la plupart des voitures de police dans plusieurs cantons romands. Il a aussi obtenu la suppression de plusieurs perceptions injustes, dont celle de la TVA sur une taxe facturée aux clients des services industriels lausannois.

Observateur régulier du Conseil communal de Buchillon sans y être élu, il a nourri un sentiment de frustration devant le manque de force de proposition de l'organe délibérant. Il a donc décidé d'agir par l'intermédiaire des nouvelles technologies en lançant la plateforme Action commune.

Découvrez les différentes actions de cette plateforme en lisant l'article de Didier Sandoz dans les éditions payantes papier et numérique du Quotidien de La Côte de ce mardi 28 février.

 

par Didier Sandoz