Morges: deux individus cambriolant un kiosque ont été interpellés jeudi

Deux individus dont un mineur ont été arrêtés à Morges jeudi matin tôt. Ils venaient de cambrioler un kiosque. Ils étaient recherchés pour des faits similaires, notamment dans le canton de Neuchâtel.

18 janv. 2013, 14:39
Un kiosk morgien a été dévalisé par deux individus dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils ont été interpellés.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux individus ont été interpellés à Morges suite au cambriolage d'un kiosque. C'est un chien de la Gendarmerie qui a permis leur arrestation au bord du lac.

Le majeur a été entendu par le procureur de service qui a demandé sa mise en détention provisoire. Le mineur a été placé en détention préventive par la Présidente du Tribunal des mineurs.

Jeudi 17 janvier 2013, vers 3h00, un témoin a signalé des individus qui cambriolaient un kiosque à Morges. Plusieurs patrouilles de la Police communale de l'endroit et de la Police cantonale se sont rapidement rendues sur place.

Un chien de la Gendarmerie a effectué des recherches et pris une piste en direction du lac. Deux individus se trouvaient à proximité du débarcadère et ont jeté des objets dans l'eau à l'arrivée des policiers. Ils ont été interpellés puis mis à disposition des inspecteurs de la Police de sûreté. Il s'agit de deux Marocains. Un majeur de 23 ans et un mineur de 17 ans, sans domicile connu.

Des cartouches de cigarettes et de la monnaie ont été dérobés lors de ce cambriolage. Un sachet contenant des pièces a été récupéré au droit du débarcadère par deux plongeurs de la brigade du lac de la Gendarmerie vaudoise.

Le procureur de service a formulé une demande de mise en détention provisoire pour le majeur auprès du Tribunal des mesures de contrainte.

Le mineur a été entendu par la Présidente du Tribunal des mineurs qui l'a placé ensuite en détention préventive; il est également recherché par les autorités judiciaires neuchâteloises pour des faits similaires.

Sous la direction du procureur de service et de la Présidente du Tribunal des mineurs, les investigations se poursuivent afin d'établir l'entier de l'activité délictueuse de ces individus. Elles sont confiées aux inspecteurs de la région judiciaire Ouest et de l'identité judiciaire de la Police de sûreté.