Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Cupidon l'a guidé jusqu'à Varsovie

Sébastien Barbay a grandi à Begnins. Une rencontre dans un cours d'allemand l'a emmené à Varsovie, où il vit depuis 2012.

08 sept. 2015, 17:03
data_art_9416089.jpg

FABIENNE MORAND

fmorand@lacote.ch

"Depuis le début, j'essaie de ne pas trop me poser de questions, sinon je n'avance pas" , répond Sébastien Barbay. Ce Vaudois a grandi au milieu des vignes qui entourent le domaine de Sarraux-Dessous à Begnins, là où son papa, vigneron, officie comme chef de culture. Si ce benjamin d'une fratrie de quatre garçons apprécie le vin et n'oublie jamais d'en rapporter dans sa valise, il a choisi une autre voie professionnelle.

Après un apprentissage de commerce à la BCV, il entame un bachelor à la Haute école de gestion d'Yverdon-les-Bains. Un choix qui changera sa vie: "Après ma première année de cours, je suis parti deux mois en Allemagne dans une école de langues" , raconte-t-il. C'était en 2009, à Munich. Il avait 19 ans.

Dans cette école, il rencontre Debora Strzelczyk, une Polonaise de 18 ans. Et c'est le coup de foudre. Pendant deux ans...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias