La Coquette prête à faire barrage à la Morges

Le Conseil communal a débloqué, mercredi, un crédit de 354 500 francs pour financer des études de projet afin de protéger la ville contre les crues de la rivière.
03 déc. 2021, 15:26
Le 5 mars 2020, la Morges avait commencé à déborder. Et ce n'était pas la première fois.

Le sujet n’a pas fait de vagues, mercredi soir lors du Conseil communal. Les élus ont accepté à l'unanimité de débloquer un crédit de 354 500 francs pour lancer des études de projet afin de protéger la Coquette contre les crues de la Morges.

Si rien n’est entrepris, le risque existe de voir un jour la rivière déborder et inonder la ville. «De paisible, elle peut prendre des proportions inquiétantes à l’occasion d’épisodes orageux ou pluvieux», a relevé la commission ad hoc.

Pour parer à cette éventualité, différentes mesures préventives sont prévues. L'objectif est également de renaturer le cours d’eau vers son embouchure et de réaménager les rives du lac dans le secteur du Parc des Sports. 

Une nouvelle plage à créer rapidement

Avec l’élargissement projeté de l’embouchure, la plage de la Cure d’Air fera partie intégrante du delta de la Morges. L’exécutif envisage donc de créer, dans un deuxième temps, une nouvelle plage de loisirs située entre la piscine du Parc et le port du Petit-Bois. 

Pour la commission ad hoc, qui a déposé un vœu dans ce sens, ce nouvel aménagement devrait toutefois se faire en même temps que la renaturation, «afin de garantir aux Morgiens une zone de baignade facilement accessible». 



par Caroline Gebhard