Réservé aux abonnés

Neuf "boguets" qui fendent la nuit

Massimo Furlan a vécu environ vingt ans à la Coquette, il revient avec une exposition et un film.

31 oct. 2013, 00:01
data_art_7495841.jpg

fmorand@lacote.ch

Au fond d'un couloir, au deuxième étage du Musée Alexis Forel à Morges, une grande partie du mur est recouverte de photos. Elles représentent les making of des différentes performances artistiques de Massimo Furlan et ceux qui le suivent depuis plus de dix ans. Au milieu de ce patchwork, on aperçoit l'artiste dans un costume de Superman, arrêté par deux policiers alors qu'il était prêt à s'engager sur un passage clouté. "C'était à Paris lors d'un workshop après une performance, raconte l'artiste qui a grandi à Morges. J'avais une vingtaine de personnes, déguisées en sup...