Réservé aux abonnés

Une vie entre Vistule et Léman

Depuis plus de quarante ans en Suisse, Paul Urstein préside l'Académie musicale de Morges. La passion de l'art et l'amour du pays d'adoption. Portrait.
25 août 2015, 16:14
data_art_9334747.jpg

MARTINE ROCHAT

martine.rochat@lacote.ch

Il est né à Varsovie. Mais, de la patrie qu'il partage avec Chopin, Paderewski, Marie Sklodowska, dite Curie, et le défunt pape Jean-Paul II, il n'a gardé aucun accent. Président de l'Académie musicale de Morges (AMM), Paul Urstein est surtout " fier d'être Vaudois. Quand on aime un endroit et qu'on s'y sent bien, on est heureux d'en porter les couleurs et d'en prendre la nationalité". Si ses activités professionnelles sont morgiennes, il habite Servion, " la commune des ânes... Je suis ravi d'être un âne" , avoue-t-il malicieusement.

"Ma p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois