Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Nyon: le petit-fils de feu le roi de Roumanie blanchi par la justice

Accusé de tentative de violation de domicile, le petit-fils de feu sa Majesté le roi de Roumanie Michel 1er a été acquitté. En 2017, il avait souhaité rendre une ultime visite à son grand-père à son domicile à Aubonne. L’accès lui avait été refusé par la secrétaire particulière du monarque.

06 oct. 2021, 19:03
Nicholas Michael de Roumanie Medforth-Mills (à g.) et Maître Malek Adjadj à l'issue de l'audience, avant de connaître le verdict en fin de journée ce mercredi.

Quand on ne lave pas son linge sale en famille, cela peut se terminer au tribunal. Mais quand on retrouve sur le banc des accusés une tête couronnée, cela prend une drôle de saveur. D’autant plus lorsqu’il s’agit de Nicholas Michael de Roumanie Medforth-Mills, le petit-fils de feu sa Majesté le roi de Roumanie Michel 1er. Et que le trentenaire est accusé de tentative de violation de domicile par sa propre tante, soit Margareta de Roumanie, la fille aînée du monarque décédé le 5 décembre 2017 à Aubonne.

Ce mercredi, celui qui est le fils d’Elena, la deuxième fille du roi de Roumanie, devait répondre de cette infraction face au Tribunal de police de l’arrondissement de La Côte. Lequel l’a blanchi en l’absence de sa tante, dispensée de comparution personnelle.

L’héritière accusait son neveu d’avoir tenté de passer en force la porte du domicile aubonnois de son père, le 7...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias