Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Pas de recours contre les logements de requérants

01 mai 2014, 00:01

Déboutée en février par le Tribunal cantonal pour s'être opposée au Plan d'affectation cantonal (PAC 333), élaboré en vue de la création de logements pour des requérants d'asile à Ecublens, Echandens a renoncé à toute procédure ultérieure auprès du Tribunal fédéral. La syndique Irène Caron a informé le Conseil communal de la décision de l'Exécutif, ce lundi.

"Aucun nouveau recours n'a été intenté contre cet arrêt, que ce soit par les communes d'Ecublens et de Bussigny ou par des riverains" , explique Evi Kassimidis, responsable de communication à l'Etablissement vaudois d'aide aux migrants (EVAM). De fait, le PAC 333, préalable indispensable à l'avancement du dossier, est entré en force, après le délai légal. " Nous travaillons présentement sur la finalisation architecturale" , poursuit Evi Kassimidis, dans la perspective d'une mise à l'enquête, qui ne devrait pas avoir lieu avant quelques mois. Aucune date n'est articulée, quant au premier coup de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias