Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Patricia Correia da Rocha se fait taper sur les doigts

Le désir de l'ex-présidente du délibérant de créer un groupement hors parti fait des remous.

14 oct. 2013, 00:01
data_art_7444749.jpg

Première présidente UDC du Conseil communal de Morges, Patricia Correia da Rocha a un cheval de bataille. Lors de la dernière séance du délibérant, elle a réaffirmé son désir de se lancer dans un nouveau type d'action politique, tout en menant à terme son actuel mandat au sein de l'UDC " pour répondre aux attentes des électeurs qui ont voté pour moi. "

Son projet tient en cette intention: " Créer un groupement de citoyens, ayant pour but de se battre, hors de tout clivage gauche-droite, pour l'avenir de Morges et des Morgiens. Totalement centriste, indépendant de tout parti". La future entité verra officiellement le jour au début de l'an prochain dans la perspective des élections communales de 2016. "Morges Libre" - c'est l'appellation donnée à cette nouvelle force de débat -, dévoilée jeudi par le journal "24 heures", assortie d'un logo réunissant une mouette et la galère, en rouge...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias