Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Quel tourisme pour demain?

Comment promouvoir la région auprès de ses visiteurs potentiels dans l’avenir? Des étudiants en tourisme ont analysé la question.

27 nov. 2017, 00:09
La Sarraz, Chateau, salle Mandrot, Vendredi 24 novembre 2017, Soirée organisée par l'ARCAM et Nyon Région tourisme, de présentation des études pour le développement touristique régional par les étudiants de l'institut de tourisme de Lausanne, Ici le projet Camping de La Sarraz, de gauche à droite, Myriam Broquet, Camille Beronie et Camille Ammann, Photos Céline Reuille

Quel doit être le rôle d’un office du tourisme régional qui, dans un monde hyperconnecté, où le web permet de s’informer et d’effectuer toutes réservations possibles, ne peut plus se contenter de distribuer des prospectus? C’est l’un des défis que doit relever Morges Région Tourisme (MRT). Avec l’Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges (Arcam), la société des transports Morges-Bière-Cossonay (MBC) et le Parc Jura vaudois (PNRJV), MRT a pris les devants, mandatant des étudiants de l’Ecole supérieure de tourisme (IST) de Lausanne pour réfléchir à l’avenir du tourisme régional.

Une philosophie axée sur le tourisme «doux et lent»

Vingt-deux jeunes en troisième année de leur formation ont planché quatre mois sur les moyens de dynamiser ce marché. Ils ont présenté vendredi au château de la Sarraz le fruit d’une analyse coordonnée sur la création d’une Maison du tourisme, d’un réseau de location de vélos électriques, le développement du camping de La...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias