Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Récit d'une sortie graduelle du coma

Victime d'un traumatisme cranio-cérébral à la suite d'un accident de travail, il y a dix ans, Gabriel Stutzmann réinvente son existence.

18 juil. 2014, 00:01
data_art_8245144.jpg

jlaurent@lacote.ch

Il porte le nom d'un ange et pourtant la vie l'a bien malmené. Deux mois avant de célébrer son vingtième anniversaire, Gabriel Stutzmann, jeune monteur en chauffage, est victime d'un accident de travail. Alors qu'il grimpe sur un toit pour en changer la cheminée, une plaque d'Eternit cède sous son poids. Il fait une chute de quatre mètres.

Le jeune homme se souvient d'une très forte douleur à la tête, puis c'est le trou noir pendant pratiquement six mois, à l'exception de quelques trouées de lumière dans une longue période de coma. "Je me souviens m'être réveillé une première fois, cela devait être environ deux mois après mon accident. La première chose que j'ai vue, ce sont deux pompons en laine qui étaient posés sur mon lit, un bleu et un vert ( il va les chercher dans sa chambre et nous les montre, ndlr) , je n'ai jamais...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias