Trois candidats pour une place

Après la présentation de lundi, reste aux électeurs de choisir.

31 oct. 2013, 00:01
data_art_7496175.jpg

fmorand@lacote.ch

A la suite de la récente fusion, le règlement précise très clairement qui peut voter pour qui. Une situation qui perdurera tout au long de la première législature de cette nouvelle commune. C'est ainsi que pour des raisons de proportions, seuls les habitants d'Echichens peuvent élire l'un des leurs à la Municipalité, puisque c'est un Echichanais, Christian Daerendinger, qui a démissionné pour la fin de l'année. Lundi soir, dix minutes avant l'heure fixée, la salle était vide. Finalement, quelque cinquante personnes sont arrivées juste à temps pour assister à la présentation publique des candidats. Car, comme cela a été souligné, Echichens a la chance d'avoir trois habitants, Jean-Marc Fragnière, Olga Bartolomé et Philippe Jobin, qui souhaitent intégrer la Municipalité, contrairement à d'autres villages qui peinent à trouver un volontaire.

 

Disponibilités et motivations

 

Alors que certains municipaux quittent leur fonction, ayant parfois sous-estimé l'ampleur de la tâche, tous les trois affirment s'être bien renseignés et avoir pesé le pour et le contre. Par ailleurs, tous ont la possibilité de diminuer leur temps de travail ou leurs activités annexes si besoin. Si Olga Bartolomé "a le goût de la collégialité. Elle se dit "intéressée par l'application des lois" , Philippe Jobin souhaite "mettre en pratique les lois qui sont votées au Grand Conseil et voir la réalité du terrain" . "J'aimerais apporter une vision plus lointaine de la Commune, ce qui manque actuellement à mon goût, ainsi que reprendre et poursuivre les projets de l'ancienne Municipalité" , a expliqué Jean-Marc Fragnière.

Sur les questions qui ont émané du public, un villageois leur a demandé de le convaincre en trois phrases. "Votez pour moi, parce que j'aime les gens et rendre service" a répliqué Philippe Jobin. "Votez pour moi car cette tâche m'intéresse et j'ai envie de m'impliquer" , a rétorqué Olga Bartolomé. Ce à quoi Jean-Marc Fragnière a ajouté: "Parce que j'ai du temps et l'envie" . Reste maintenant aux électeurs à inscrire le nom de leur favori sur le bulletin. Verdict le 24 novembre ou au plus tard le 15 décembre lors du second tour.