Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un cadeau pour les piétons

La Ville de Morges demande 2 160 000 francs pour des travaux aux Charpentiers, dont un réaménagement de la traversée sous-route.

10 déc. 2012, 07:08
data_art_6635655.jpg

martine.rochat@lacote.ch

Trop raide, dangereux et moche: ce sont les reproches les plus fréquemment adressés par les Morgiens au passage sous la route des Charpentiers, depuis sa construction, au milieu des années 1980, en lien avec celle du centre commercial du même nom. La rénovation et le réaménagement de cette voie de liaison piétonnière entre le nord et le sud de ce quartier est à l'ordre du jour. Elle constitue, à ce titre, l'un des éléments importants dans la liste des travaux d'équipements, à charge de la ville, du plan partiel d'affectation (PPA) Charpentiers-Nord, actuellement en cours de réalisation. Un programme pour lequel la Municipalité vient de déposer une demande de crédit de 2 160 000 francs.

 

La fin annoncée de la rampe "casse-gueule"

 

Pour un coût de 980 000 francs, les travaux envisagés permettront de remédier, en premier lieu, à des problèmes récurrents d'infiltrations d'eau. " Nous avons constaté, depuis février 2012, une aggravation du phénomène... La boutique, située au sous-sol du centre commercial, accessible par le passage inférieur, subit, elle aussi, des venues d'eau depuis cette même période et des dégâts importants ont déjà été enregistrés" , souligne le préavis, qui exclut, parmi les explications possibles, les incidences liées au réseau communal d'assainissement. " Il semble, en revanche, que toutes les précautions n'aient pas été prises lors de la construction ." Le retour à la normale passe, en substance, par une réfection de l'étanchéité, par l'injection, après "déshabillage" de tout l'intérieur de l'ouvrage, de résines capables de résister à de fortes pressions d'eau (12 bars). Durant les deux ou trois mois de fermeture nécessités par cette opération, les utilisateurs seront invités à recourir au nouveau passage pour piétons de surface, créé en parallèle. Aujourd'hui de 15%, la pente de la rampe nord est inaccessible aux personnes âgées et à mobilité réduite, tout en faisant le bonheur des adeptes de la trottinette. Elle sera prolongée et rabaissée à 12%, au même niveau que le côté sud. Un bureau d'ingénieurs a été invité, dans la foulée, à plancher sur les améliorations esthétiques à apporter (revêtements, éclairages) à un lieu perçu comme peu attrayant et lugubre, boycotté par des piétons qui préfèrent traverser la rue des Charpentiers, au détriment de leur sécurité.

Le chapitre routier du préavis (252 000 francs) comporte, par ailleurs, une remise en état des voies de circulations, présentant des degrés divers de dégradation. Une occasion à saisir pour remplacer les revêtements anciens, bruyants, par des bitumes aux qualités phono-absorbantes, conformes aux normes.

Sur le plan financier, la Municipalité justifie le montant de la somme inscrite dans le préavis, largement supérieure au million et figurant au Plan des investissements 2012, par l'ampleur des travaux à effectuer dans le passage souterrain. Le Conseil communal devra se déterminer sur le sujet..

Votre publicité ici avec IMPACT_medias