Réservé aux abonnés

Un référendum menace la circulation

Le Plan directeur communal ressurgit avant même qu'un second débat soit mené au prochain Conseil communal. Les partis du centre-droite mettent leurs doutes sur la table.
05 août 2015, 15:45
data_art_5780703

sbiedermann@lacote.ch

Les partis du centre-droite tiennent mordicus à leur amendement, qu'ils risquent fort de représenter lors du prochain Conseil communal de Morges. Les réunions des différents groupes auront lieu début mars, mais elles ne devraient a priori rien changer au désir de retirer les mesures relatives au trafic du Plan directeur communal (PDCom). "Je ne vois pas d'autre moyen" , confirme le président de l'Entente morgienne, Eric Décosterd.

Si le délibérant vote à nouveau en faveur du PDCom (lire notre édition du 3 février), l'arme du référendum sera peut-être brandie, menace-t-...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois