Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Une fortune léguée aux jeunes de Pampigny, Cottens et Sévery

Deux sœurs de Pampigny, aujourd’hui décédées, ont laissé leur fortune pour soutenir les activités des moins de vingt ans.

12 avr. 2018, 14:03
Ruth Müller présidente et Sandrine Mottet, caissière de la fondation.

Un coup de pouce pour toutes les familles de Pampigny, Cottens et Sévery: c’est ce qu’ont laissé deux sœurs, autrefois habitantes du village, dans leur testament. La Fondation Annette Zimmermann, nommée selon l’une d’entre elles, veille depuis 1992 sur les moins de vingt ans en proposant aux familles une aide financière.

Celle-ci se destine à soutenir tout type de loisirs, camps d’école, ou achat de fournitures scolaires: «Leur but était de permettre à ces enfants d’avoir une bonne éducation ou d’accéder à des loisirs extrascolaires», raconte Ruth Müller, présidente de la fondation.

Jusqu’à 150 francs

Football, tennis, cours de grimpe ou camp de hip-hop ont ainsi pu être payés via la fondation à plusieurs jeunes des villages. Les familles peuvent demander jusqu’à 150 francs par an et par enfant: «Tous les villageois peuvent nous soumettre une demande, on ne regarde pas le statut social de la personne mais le type...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias