Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une pelleteuse et des planches pour adapter le courant de la Morges

Une pelle mécanique a déplacé lundi quelques mètres cubes d'alluvions. Le but est d'accélérer le courant de la Morges.

18 déc. 2012, 10:41
Une pelleteuse a transféré de grosses quantités d'alluvions durant la journée de lundi.

Une retro-pelle a déplacé lundi quelques mètres cubes d'alluvions. Ce chantier entre dans le cadre d'un essai pour accélérer le courant de la Morges à son passage sous la route cantonale.

La passerelle piétonne sur la Morges à la hauteur du Parc des Sports a été fermée durant toute la journée de lundi. Une pelleteuse procédait à des travaux dans la rivière, puisant des alluvions en aval de ce pont pour piétons pour les déposer quelques mètres en amont, juste à la sortie du pont sous la route cantonale.

Pour que la Morges ne lambine plus

"Cette opération entre dans le cadre d'un essai d'aménagement destiné à accélerer le flux de la rivière à cet endroit, indique Alain Jaccard, chef du Service des infrastructures et espaces publics à la Ville de Morges. Actuellement, elle a tendance à ralentir ici, déposant de gros volumes d'alluvions. Si nous pouvions nous contenter de les évacuer une fois tous les deux ans au lieu d'un curage annuel, cela nous arrangerait."

Etayer la fine cloison de bois

Au mois d'octobre, une cloison de planches a donc été installée verticalement afin de maintenir le diamètre réduit du passage sous la route. Cette construction ayant subi quelques dégâts lors des crues de début décembre, il a été décidé d'ajouter de la matière derrière ce coffrage immergé. C'est pourquoi la pelleteuse y a déversé des mètres cubes d'alluvions puisés à quelques mètres de là.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias