Une prime Covid pour les soignants vaudois sur le front

Près de 14 000 soignants vont recevoir une prime Covid de 900 francs. Sont concernés les soignants des EMS, des hôpitaux mais aussi des centres de dépistage.
19 févr. 2021, 11:34
Les soignants au front pendant la pandémie vont recevoir une prime Covid.

Afin d’exprimer sa reconnaissance au personnel des institutions socio-sanitaires publiques, parapubliques et privées qui ont fait preuve d’une mobilisation sur le front de la pandémie, le Conseil d’Etat octroie une prime Covid de 900 francs. «Le Conseil d’Etat a déjà eu l’occasion de dire sa gratitude, relève Rebecca Ruiz, Cheffe du Département de la Santé et de l’Action Sociale. Il exprime à nouveau par le versement de cette somme sa reconnaissance envers tout le personnel du système socio-sanitaire pour son engagement sans faille, la qualité des soins prodigués et l’endurance dont il a fait preuve tout au long de cette crise».

14 000 soignants concernés

Le Conseil d’Etat attribue cette mesure à 14 000 personnes qui ont été directement au contact des malades et exposées au virus. Elle ne concerne donc pas le personnel administratif ni les médecins-cadres et membres de direction. La somme de 900 francs correspond à un emploi à 100% et est garantie nette: les charges sociales de l’employeur et de l’employé sont assumées par l’Etat. Cette somme correspond ainsi à un supplément de salaire brut d’environ 1080 francs. Le coût prévisionnel se monte à près de 15 millions de francs, à charge de l’Etat.

Sont concernées les institutions publiques, parapubliques et privées qui ont été mobilisées par l’Etat dans la réponse à la pandémie, c’est-à-dire, les hôpitaux, les EMS, les établissements socio-éducatifs du domaine du handicap adulte, l’association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD), les centres de dépistage et équipes mobiles, les services d’ambulances, la Fondation Urgences Santé (FUS) et les cliniques privées mobilisées par l’Etat.

par Pauline Burnier