Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Voyages: «Les entendants ne sont pas à l’écoute» des sourds

Souffrir d’un important déficit auditif n’empêche pas de devenir un globe-trotter actif. Mais ce handicap sensoriel peut parfois mettre de sérieux bâtons dans les roues.

22 août 2018, 19:16
Un groupe de personnes malentendantes en voyage dans les Grisons.

«Il ne me reste plus que 18% d’audition à l’oreille gauche et 12% de l’autre. Je ne voyage plus toute seule à cause de cela», explique Simone Jeannet, ex-présidente de l’association des malentendants de La Côte. Si elle aime se rendre dans les contrées lointaines pour découvrir d’autres cultures, Simone Jeannet ne supporte plus le manque de considération à son égard: «Je suis allée en Tunisie avec mes petits enfants. C’était la première fois qu’ils prenaient l’avion. Enregistrer mes bagages à l’aéroport de Cointrin a été compliqué. L’hôtesse d’accueil était assise derrière son guichet. Son visage tourné vers le bas. Elle ne me regardait pas en parlant. Il y avait du bruit autour, des annonces. Elle voulait m’expliquer qu’on serait séparé dans l’avion. Je ne voulais pas qu’on le soit. Elle refusait ma demande, mais je ne la comprenais pas et elle s’énervait.»

Pour faire face à ce genre de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias