Yens: sans les pompiers, ce veau ne serait pas né

Au début du mois de février, le SIS Morget a sauvé une génisse à Yens. Un mois plus tard, ce sauvetage a été récompensé par la naissance de «Sublime».

07 mars 2020, 18:00
Samba a mis au monde Sublime le vendredi 6 mars.

Le petit veau, Sublime, aurait pu ne jamais voir le jour, ne jamais gambader dans les champs. Mais le destin, aidé quelque peu par les pompiers du SIS Morget, en a décidé autrement.

Tout a commencé le vendredi 7 février lorsqu’un éleveur de Yens a entendu des meuglements étranges. Alerté, il s’est dirigé dans l’étable en stabulation libre et a remarqué que Samba, une génisse portante, était tombée dans la fosse à purin. Contactés rapidement, le SIS Morget ainsi qu’un vétérinaire sont venus sur place. Une longue intervention s’en est suivie.

Les pompiers sont descendus dans la fosse à purin avec des appareils respiratoires. Photo: SIS MORGET

Descente dans la fosse à purin

Les pompiers, appareillés d’aides respiratoires, ont dû descendre dans la fosse à purin. En effet, la position dans laquelle s’était retrouvée Samba ne permettait pas de tirer la génisse avec un filet. Il a fallu passer des sangles autour de l’animal pour ensuite l’extirper par l’ouverture réduite de la fosse. Après de nombreux efforts, Samba a enfin pu respirer de l’air frais. Quelques soins du vétérinaire ont suffi pour que la vache se remette à manger comme si rien ne s’était passé.

Et c’est ainsi qu’un mois plus tard, le vendredi 6 mars, le travail des pompiers a été récompensé par la naissance de «Sublime», un veau en pleine forme. Sur les réseaux sociaux, certains internautes ont déjà proposé qu’il soit rebaptisé «SDIS».