Réservé aux abonnés

A Gingins, Boislande, l’ex-demeure du couple Roussel-Onassis va revivre

La villa et ses 4 hectares de parc sont restés vides durant de longues années. Après avoir intéressé un chef d'Etat africain, avoir été habitée par l'héritière d'une des plus grosses fortunes au monde, elle est devenue la propriété d'une riche Indienne.
28 janv. 2021, 20:38
Les 4 hectares de la propriété Boislande, aux portes du village de Gingins, devraient enfin retrouver vie après des années sur le marché de l'immobilier de luxe.

Dans un entrefilet paru dans son édition de mercredi, le magazine «Bilan» annonce que Thierry Roussel, l’ex-mari de Christina Onassis, a vendu sa propriété vaudoise de Gingins, qui restait désespérément (presque) vide depuis longtemps. Le mensuel économique articule un prix approximatif de la transaction à 23 millions de francs, alors que l’entrepreneur et héritier des laboratoires pharmaceutiques Roussel, en espérait 45 millions lors de sa mise sur le marché il y a de longues ann&eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois