11

A Montricher, Bertola s'expose en grand

Jusqu'au 30 décembre, la Fondation Jan Michalski pour l'écriture et la littérature s'intéresse de près aux multiples facettes de l'illustrateur nyonnais Pierre-Alain Bertola, décédé il y a 3 ans.

17 nov. 2015, 19:38
/ Màj. le 18 nov. 2015 à 07:00
Le fameux lapin, le visiteur est Lennie.

Il a un regard menaçant, comme s’il voulait nous croquer. Le lapin de plus de 20 mètres nous hypnotise. A la Fondation Jan Michalski, le visiteur devient Lennie, le colosse des «Souris et des Hommes» de John Steinbeck, qui aimait tant caresser les choses soyeuses et dont le rêve était d’élever des lapins. Ce mammifère géant est l’œuvre de Pierre-Alain Bertola. Une toile exceptionnelle dans le cadre de la somptueuse exposition «Pierre-Alain Bertola - Ecritures graphiques» à Montricher. Exceptionnelle à double titre, parce qu’elle révèle que l’artiste aimait et maîtrisait les grands formats mais aussi parce qu’elle est exposée pour la première fois en Suisse. Habituellement, elle accompagne le public du National Steinbeck Center à Salinas (Californie).

Les multiples facettes de l’illustrateur, scénographe, plasticien et architecte nyonnais, décédé il y a 3 ans, à 56 ans, le jour de son anniversaire sont à découvrir. La scénographie audacieuse met en valeur ses dessins, donne de la profondeur à ses noirs, apporte de la nuance et fait jaillir la pureté des blancs. «Lui vivait en images, chez lui, tout était dessins, partout, dès qu’il avait un crayon, il dessinait sur la nappe, des feuilles, des carnets, ses pantalons, se souvient Carinne Bertola, son épouse et commissaire de l’exposition avec Tiziana Andreani qui a apporté son regard extérieur.

Fondation Jan Michalski pour l'écriture et la littérature, jusqu'au 30 décembre, du mardi au dimanche, de 14 à 18h, sauf les 24,25,26 et 27 décembre.