Arc lémanique: de nouveaux trains RegioExpress supprimés

Afin de faire face à l’actuelle pénurie de mécaniciens de locomotives, les CFF sont contraints de supprimer de nouveaux trains. Durant trois semaines, du 8 au 25 octobre, entre le vendredi et le lundi, les trains RegioExpress Vevey-Annemasse ne circuleront pas. Il en sera de même durant cette période les samedis et dimanches pour les trains RegioExpress Saint-Maurice–Annemasse.
05 oct. 2021, 16:34
Durant trois semaines, du 8 au 25 octobre, entre le vendredi et le lundi, les trains RegioExpress Vevey-Annemasse ne circuleront pas (image d'illustration).

Pour les trains RegioExpress (RE) entre Vevey et Annemasse (F), seul l’horaire normal des mardis, mercredis et jeudis sera en vigueur. Pour remplacer leur suppression complète de ce RE du vendredi au lundi, les CFF modifient pour ces quatre jours l’horaire des trains InterRegio 15 (Lucerne – Genève-Aéroport) afin qu’ils effectuent les arrêts des RE sur cette ligne, ont-ils indiqué mardi dans un communiqué.

S’agissant des trains RE entre Saint-Maurice (VS) et Annemasse, ils seront compensés par un arrêt exceptionnel à Bex durant le week-end des trains InterRegio 90 (Brigue – Genève-Aéroport). L’offre nocturne est en revanche maintenue pour ce RE roulant de France jusqu’au Valais, précisent les CFF.

«Ces mesures permettent de faire face à la pénurie en matière de personnel de conduite en Suisse romande, ainsi qu’au nombre plus important d’absences en cette période de l’année», écrivent les CFF.

Retour à la normale d’ici fin 2021?

Ils assurent qu’«une trentaine de mécaniciens termineront leur formation dans la région Lausanne/Genève fin octobre 2021 et viendront améliorer durablement la situation». «Ceux-ci seront rejoints par une trentaine de collègues supplémentaires en début d’année prochaine», ajoute l’ex-régie fédérale.

Ce manque de mécaniciens est dû à des erreurs commises dans le passé au niveau de la planification des ressources en personnel des locomotives, ont déjà reconnu les CFF. Le nombre de mécaniciens – 280 en Suisse romande – est tout juste suffisant pour assurer tous les trains nécessaires: il suffit de quelques absences de dernière minute pour que l’effectif requis ne soit pas atteint.

A moyen terme, l’entreprise a pris des mesures de recrutement renforcé. Dans les six prochains mois, quelque 200 mécaniciens de locomotive au total vont terminer leur formation dans toute la Suisse. La situation du personnel des locomotives reviendra ainsi à la normale d’ici fin 2021. Elle reste cependant particulièrement tendue dans certaines régions jusqu’à fin octobre, comme à Zurich ou en Suisse romande.

Les CFF adressent leurs excuses à leurs clients et les prient de consulter l’horaire en ligne avant leur voyage. Des informations sont également disponibles par téléphone au numéro payant 0848 44 66 88 (24 heures sur 24).