Burtigny: le chauffage à distance est en sursis

Le système de chauffage à distance, en fonction depuis 2008, est au bord de la faillite si les actionnaires majoritaires et les clients ne consentent pas un effort financier.

14 oct. 2013, 14:02
Le chauffage à distance ne fonctionne pas de façon optimale.

Depuis quelques années, le Conseil d'administration de Thermoréseau Burtigny SA est préoccupé par une situation financière précaire et par un fonctionnement qui n'est pas optimal. En fin d'année 2012, il a fait appel a un bureau d'ingénieur neutre pour établir un rapport d'expertise dans le but d'assainir la situation.

Dès lors, deux mesures ont été proposées aux clients et aux deux actionnaires principaux que sont la commune de Burtigny et la Société intercommunale de La Côte (SEIC). Les deux actionnaires devront investir 140 000 francs afin d'effectuer les travaux pour que le chauffage fontionne de façon optimale. Et les clients doivent accepter une hausse du prix du kWh qui passera de 15,54 à 22 centimes l'an prochain.

L'organe délibérant et le Conseil d'administration de la SEIC sont prêts à prendre leurs responsabilités. Le Conseil général a approuvé début octobre un crédit de 70 000 francs afin d'assainir les installations.

De leur côté 90% des clients ont accepté la hausse. 10% restent à convaincre, la survie du chauffage semble en dépendre.

Un article complet à lire demain dans La Côte.