Burtigny: un sucre pour susciter des vocations

Le Conseil a accepté d’augmenter les rétributions de la Municipalité mais aussi de ses propres membres afin de favoriser l’engagement en faveur de la chose publique.
23 déc. 2020, 11:28
Pour susciter un engagement en faveur de la chose publique à Burtigny, les rétributions des élus et du Conseil ont été revues à la hausse.

Au terme d’un Conseil général express qui aura duré 40 minutes, ses membres ont approuvé le budget 2021 à hauteur de quelque 1,7 million qui présente un léger bénéfice de 609 francs, ainsi que la révision des statuts de l’association intercommunale de l’organisation régionale de la Protection civile de Nyon.

Afin de susciter des vocations pour siéger dans un exécutif et au sein d’un organe délibérant, la Municipalité a proposé d’augmenter les rétributions de ses membres. Ce que les conseillers généraux ont accepté facilement. L’entrée en vigueur est prévue lors de la prochaine législature en juillet 2021.

Pour exemple, le forfait fixe pour le chef de l’exécutif passe de 9500 à 10 000, celui d’un municipal de 7500 à 8000 francs et les vacations de 30 à 40 francs. Pour ses membres, le temps consacré à la commune est estimé à un taux d’activité oscillant entre 10 et 25%. Le bureau voit aussi ses rétributions augmenter, à l’image de celles de la secrétaire dont l’indemnité par séance passe de 200 à 300 francs. Pareil pour les membres des commissions du Conseil général, dont le travail est valorisé par une rétribution revue à la hausse.

par Jocelyne Laurent