Connaissance 3: les défis de l'université des seniors

Connaissance 3 a lancé sa nouvelle saison. Une édition toujours placée sous le signe de la qualité, mais la politique tarifaire évolue avec des prix à la hausse.

23 oct. 2013, 16:15

Bernard Yerly, membre du comité connaissance 3, section Nyon.
Université pour senior.
Connaissance 3.
(Sam Fromhold)

En plus de trente ans de présence en terre vaudoise, Connaissance 3 est devenue un incontournable de la vie culturelle de nos seniors. Il faut dire que la formation des aînés semble loin d’être une priorité des politiques, en témoigne leur absence du récent projet de loi sur la formation continue.

Connaissance 3 ambitionne donc de combler ce vide en étanchant la soif de savoir de retraités actifs, motivés et curieux, un moyen également de les garder connectés à la société et à ses enjeux. Un vaste programme de conférences et de cours leur est proposé, mais aussi à toutes personnes désireuses d’approfondir ses connaissances. Rendez-vous est pris, dès demain au centre paroissial Les Horizons pour la prochaine conférence nyonnaise.

Tout n’est pas rose pour autant, comme bon nombre d’associations régionales, Connaissance 3 a vu ses subventions diminuer. Un contexte économique difficile qui a amené l’université à modifier sa politique tarifaire.

L'article complet à lire dans l'édition de "La Côte" de jeudi.