Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Coronavirus: la lettre aux aînés de Monica D’Andrea

«La Côte» propose une lettre adressée aux personnes les plus concernées par le Covid-19. Aujourd’hui elle est signée par la Lausannoise Monica D’Andrea.

23 avr. 2020, 07:00
lettre

Lausanne, le 8 avril 2020

Chers aînés,

Chaque fois que je l’ai au téléphone, elle finit par s’émouvoir. Mamma, Nonna, n’en revient pas de ce qui se passe. «Nous avons vécu la guerre et quand je pense à tout ce qui arrive en ce moment, ici, en Italie, ça me fait mal.»

Elle a vécu l’époque des contrôles à la frontière sous Schwarzenbach, elle a travaillé comme saisonnière à Zermatt, elle a vu sa vie changer complètement quand elle est venue s’installer pour toujours à Lausanne avec mon père, il y a cinquante ans. «Nous pensions laisser un pays pauvre, où les ressources n’étaient pas aussi grandes qu’ici.» Aujourd’hui, elle est consternée comme tant d’autres Italiens qui regardent leur pays d’origine encore une fois par la fenêtre de la souffrance, conscients que cette dernière n’a pas de frontières.

À tous ceux qui cuisinent des salsa di pomodoro, des minestrone et des dolci pour quand on ira leur apporter les courses, rigoureusement sans entrer pour il caffè, courage, car nous apprenons en ces temps d’agonie du monde à en faire preuve, comme eux à l’époque.

Pour ceux qui ont la chance d’entendre encore les récits de la mémoire, FORZA, c’est ensemble et uniti que l’on reviendra à la vie. «Il faut se respecter, s’aimer et être compréhensifs», Nonna me le répète sans fin.

Pour toutes les fois où j’ai revendiqué ma liberté sans vouloir l’écouter, aujourd’hui je lui dis merci.

Lorsque 2020 sera un souvenir forgeant l’imaginaire collectif des générations futures, puissent-elles se souvenir des fondements sur lesquelles s’est érigé le présent qui nous échappe totalement, pour n’avoir pas suffisamment  pris au sérieux les paroles de nos aînés et leur sempiternel: «C’était mieux avant!»

Coraggio a tutti, l’unione fa la forza.

Monica D’Andrea

 

Si vous désirez contribuer, et écrire votre lettre à nos aînés, vous pouvez adresser votre prose (1500-2500 signes) à entraide@lacote.ch.

Ces lettres sont lues dans l’émission de la RTS «Porte-Plume» diffusée du lundi au vendredi de 11h à 11h30. Une opération en partenariat avec «Le Nouvelliste», «Le Quotidien jurassien», «Le Journal du Jura», «La Liberté», «La Côte» et le mensuel «Générations».

 

L’info solidaire par l’équipe de «La Côte»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction de «La Côte» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de la crise que nous traversons tous. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias