Réservé aux abonnés

Coronavirus: la protection civile fait galérer les patrons de la région

Depuis plus d’un an, les astreints de la protection civile ont multiplié les jours d’engagement pour lutter contre la pandémie. Pour les patrons d’entreprise de La Côte qui ont des employés engagés ou qui le sont eux-mêmes, la situation est intenable.

01 févr. 2021, 18:00
La protection civile a été mobilisée à large échelle dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Ici, ses membres préparent le matériel pour la vaccination au centre de Gollion.

On les voit partout depuis des mois, les hommes en orange et kaki. Dès mars 2020, la protection civile (PCi) a été mobilisée dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. En soutien au personnel soignant dans les hôpitaux, dans les EMS ou encore au bout d’un téléphone au contact des Vaudois, les astreints ont multiplié les jours de service. Et pour certains, c’est un véritable parcours du combattant que de concilier leur activité professionnelle avec leur engagement, qu’ils soient patrons...