Réservé aux abonnés

Coup dur pour Calogero juste avant son passage à Paléo

L'artiste français, qui se produisait hier sur la Grande scène, a été condamné pour "contrefaçon".
25 août 2015, 16:13
data_art_9321285.jpg

La nouvelle est tombée mardi soir via l'Agence France-Presse: la Cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation de Calogero pour "contrefaçon". Le chanteur était poursuivi par Laurent Feriol, compositeur français. Ce dernier lui reprochait d'avoir copié, sur son tube "Si seulement je pouvais lui manquer" paru en 2004, sa composition "Chanson d'artistes" publiée, elle, fin 2001.

Après avoir mandaté un expert pour comparer les deux morceaux, le plaignant avait saisi la justice qui lui avait donné raison dans un jugement rendu le 16 mai dernier. Le tribunal avait alors retenu l'antériorité du m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois